Suite aux dernières intempéries, les services de la Protection civile ont été fortement mobilisés en raison des accidents dus à l’asphyxie au gaz et de la circulation. Le bilan établi pour ces dernières 24 heures fait état de 12 morts.

La subite chute des températures rend l’utilisation des chauffages plus fréquente, ce qui ne va pas sans causer d’accidents, quelquefois mortels. En 24 heures, 4 personnes sont mortes par asphyxie à Alger et Tébessa.

Trois personnes d’une même famille sont mortes, mardi matin à Bordj el Kiffan (Alger), intoxiquées au monoxyde de carbone émanant de leur appareil de chauffage, a-t-on appris auprès des services de la Protection civile de la wilaya d’Alger.

Trois membres d’une même famille, le père (28 ans), la mère (26 ans) et leur nourrisson (30 mois) ont été retrouvés morts mardi matin à 10H40 dans  leur appartement, à la cité Kaïdi,  commune de Bordj el Kiffan, suite à l’inhalation du monoxyde de carbone émanant de leur appareil de chauffage. Les corps des victimes ont été transférés vers la morgue d’El Alia par l’unité secondaire de la Protection civile de Bordj el Kiffan, indique la même source, soulignant l’importance de faire preuve de vigilance et de prendre les précautions nécessaires lors de l’utilisation des appareils de chauffage pour éviter de tels accidents «tragiques». Concernant la dernière victime. Il s’agit d’une femme retrouvée asphyxiée au niveau de la wilaya de Tébessa, à la cité 24/Logts, commune de Cheria.

Par ailleurs, le communiqué de la protection civile indique que 36 personnes ont été blessées dans des accidents de la circulation, enregistrés ces dernières 24 heures à travers plusieurs régions du pays. Le bilan le plus lourd est à déplorer dans la wilaya de Boumerdès, où une personne est décédée et deux autres blessées suite à un carambolage entre trois camions et un véhicule léger, survenu ce matin à 6h40, au niveau de l’Autoroute A1 Est-Ouest, commune de Larbaatache.

Les pluies de la nuit dernière ont provoqué la crue de plusieurs oueds à El-Bayadh

Trois personnes se trouvant à bord d’un véhicule ont trouvé la mort, emportées par les crues de l’oued Essafi, dans la commune de Boualem (wilaya d’El Bayadh), suite aux fortes précipitations enregistrées dans la nuit de mardi à mercredi sur cette région. Ces fortes précipitations ont causé une montée spectaculaire des eaux de cet oued, inondant la RN47 et entraînant le véhicule dans lequel elles se trouvaient. Un quatrième passager a été sauvé d’une mort certaine. Les dépouilles des trois victimes ont été déposées à la morgue de l’hôpital Mohamed-Boudiaf du chef-lieu de wilaya. Le passager rescapé a été pris en charge, quant à lui, au niveau du même établissement sanitaire.

Les éléments de la Protection civile ont également porté secours à quatre personnes d’une même famille, bloquées à l’intérieur de leur véhicule cerné par les eaux d’un oued dans la région de Sidi Slimane, sur la RN47, au sud-ouest de la wilaya d’El Bayadh. Les mêmes services ont signalé que 15 habitations ont été inondées par les eaux pluviales dans plusieurs régions de la wilaya.

Les services de la Protection civile ont, également, dû intervenir dans la wilaya de Tiaret, (commune de Tiaret et Sidi Abderrahmane) où ils ont effectué plusieurs opérations d’épuisement d’eaux pluviales infiltrées dans quelques habitations et édifices publics. Aucune victime n’est à déplorer.