Comme pour rompre une monotonie qui commence à peser aussi bien sur les étudiants que sur les enseignants, l’organisation d’une interclasse est venue rompre justement la routine au sein de l’Institut régional de formation musicale de Batna.

En effet, un coup d’arrêt a été donné pour mettre en sourdine, et pour une journée, les cours afin que les étudiants de différents niveaux se consacrent à la compétition organisée au sein même de l’Institut de musique. Aussi bien en matières théoriques, langues, histoire, culture générale, qu’en matières pratiques, le point d’orgue de ce rendez-vous, les élèves au nombre de douze ont pris part à ce concours maison.
Durant une journée de compétition, où le jury n’était autre que le large public invité à cette première rencontre du genre au sein de l’IRFM, sachant que les professeurs des différentes matières étaient bel et bien présents pour un encadrement, une orientation et un apport pédagogique. Si tous les participants n’ont pas démérité aussi bien en théorie qu’en pratique, reste que des perles se sont distinguées et ce ne sont pas les plus chevronnés dans le sens où les nouveaux inscrits ont pu damer le pion aux plus anciens.
Ainsi le prix en culture générale a été remis à un groupe de 2e année, s’en ai suivi la meilleure interprétation (meilleur note instrument). Les étudiants se sont vus attribuer des prix grandement appréciés, à l’exemple de la meilleure interprétation libre et lecture de partition, clarinette, piano et trompette. Présent lors de cette manifestation musicale, le directeur de l’institut Chaïb Setti estime que « beaucoup de lacunes sont à rectifier et à bannir. Seule l’organisation de ce genre de manifestations peut permettre de rectifier le tir et de s’améliorer ». Et d’ajouter : « Nous comptons élargir l’expérience et faire participer nos annexes d’Annaba, Biskra, Constantine, pour plus de participants, mais surtout pour plus de compétitions et d’échanges. » On apprend qu’une manifestation musicale est en préparation avec la direction de la culture et l’annexe de musique d’Annaba pour les 21, 22 et 23 février 2017 à laquelle participera l’ensemble des établissements rattachés à l’Institut régional de Batna, à savoir Biskra, Constantine, IRFM Batna et l’établissement hôte Annaba. Toujours selon notre interlocuteur, les artistes de la ville d’Annaba, aussi bien que ceux de l’Ecole des beaux-arts et de l’annexe de musique, entameront une meilleure année scolaire à partir de 2018, puisque la nouvelle bâtisse qui va accueillir les deux établissements et au stade de la finalisation des travaux. Ce qui constitue un véritable acquis pour la famille des artistes dans la ville et dans la région d’Annaba.