La réunion de travail qui a rassemblé, hier matin, le ministre de la Jeunesse et des Sports et des personnalités du handball algérien a abouti à l’installation d’un bureau provisoire qui sera chargé de gérer les affaires de la fédération.

par Saïd B.
Ainsi, la mission de diriger le bureau a été confiée à Abdelkrim Bendjemil alors que trois autres personnalités ont été désignées au sein de ce bureau fédéral provisoire. Il s’agit de Saïd Bouamra, Rachid Meskouri, et Mourad Aït Kaci, désigné secrétaire général de cette instance fédérale algérienne. Il est utile de noter que les décisions du ministère de la Jeunesse et des Sports sont intervenues après la suspension à titre conservatoire de Labane.
Le 13 du mois en cours, et à la suite de la décision du ministre de la Jeunesse et des Sports, Abderrezak Sebgag, de suspendre à titre conservatoire le président de la Fédération de handball, Habib Labane, la tutelle a notifié celle-ci dans un communiqué.
Outre la suspension de Labane, les membres du Bureau fédéral, élus lors du mandat écoulé, ont connu le même sort en attendant le verdict de la justice. Il s’agit de Hassaoui Idriss, Kadi Abdelkader, Bouzid Abdelmadjid, Djellamid Rabah, Ahmed Chaouch Abderrahmane, Kahouadji Abdelatif, Belghoul Mansour, Ikach Tedj, Salhi Riad, Taleb Karima et Bouguerra Naim.
L’Algérie participera-t-elle à la CAN du Maroc ?
Cela se passe au moment où l’Algérie doit préparer le prochain championnat d’Afrique des nations prévu au Maroc et qui est qualificatif au prochain Mondial de la discipline. Certains férus de la petite balle se demandent si l’Algérie participera à cette compétition continentale ou non.
La question mérite d’être posée dans la mesure où les relations diplomatiques entre l’Algérie et le Maroc ont connu, ces derniers temps, des perturbations de la part de la partie marocaine. En effet, l’Algérie a décidé mercredi dernier la fermeture «immédiate» de son espace aérien à tous les avions civils et militaires marocains ainsi qu’aux appareils immatriculés au Maroc, a annoncé la présidence. «Le Haut-conseil de sécurité a décidé de la fermeture immédiate de l’espace aérien à tous les avions civils et militaires ainsi qu’à ceux immatriculés au Maroc», est-il indiqué dans le communiqué.
D’autre part, l’Algérie risque de ne pas participer à la prochaine CAN de handball prévue au Maroc dans la mesure où les responsables marocains comptent organiser des matchs de cette compétition continentale dans la ville d’Al Ayoun occupée. Or, jusqu’à preuve du contraire, Al Ayoun est la capitale de la République arabe sahraouie démocratique. Le Maroc n’a donc pas le droit d’y faire disputer la moindre manifestation sportive sans l’aval des Sahraouis.

De la situation financière du sélectionneur Portes
De plus, il y a lieu de noter que le sélectionneur de l’équipe nationale algérienne de handball, le Français Alain Portes, aurait posé comme condition pour poursuivre sa mission à la tête des Verts, de percevoir ses salaires qu’il n’a pas encore perçus depuis deux ans, soit depuis juillet 2019. Pourtant, Portes a bien participé au dernier Mondial de cette année 2021.
En effet, à la fin du mois de juillet dernier, l’entraîneur français de la sélection algérienne de handball, Alain Portes, a affiché son envie « de poursuivre l’aventure » avec le Sept national après sa participation au Mondial 2021 en Egypte (13-31 janvier), avec l’ambition de « construire et structurer une relève durable » pour le handball algérien.
« Quand je prends une équipe en main, mon idée est de construire et structurer un projet sportif. Pour l’instant, je me sens bien avec ce groupe et je compte poursuivre l’aventure avec l’Algérie », a déclaré le technicien à la Télévision nationale. « Cela va être dur de rattraper les années de sommeil du handball algérien, mais nous allons faire le maximum pour détecter des jeunes joueurs, qui assureront une relève durable pour le hand algérien », a-t-il ajouté.
La sélection algérienne a terminé ce dernier Mondial 2021 avec un bilan de 5 défaites, respectivement, face à l’Islande (24-39), le Portugal (19-26), la France (26-29), la Norvège (23-36) et la Suisse (24-27), contre une seule victoire devant le Maroc (24-23).
Mais, toujours est-il que Portes attend la régularisation de sa situation qui perdure. Et justement, il paraît que cette situation du coach Portes ne serait certainement pas réglée par l’actuel bureau provisoire dirigé par Bendjemil, car ce bureau n’est pas habilité à signer ce genre de documents.