Au moins cinq personnes ont perdu la vie au Vietnam et deux autres au Cambodge dans des inondations consécutives à de violentes averses qui ont submergé des milliers d’habitations dont les occupants ont dû être évacués, ont annoncé samedi des responsables de la gestion des catastrophes. Dans les trois provinces cambodgiennes de Pursat, Battambang et Pailin, des centaines de familles ont été obligées de quitter leur domicile, en raison des inondations provoquées par les fortes pluies qui se sont abattues sur la région. «Un enfant de deux ans et un homme de 57 ans ont péri noyés dans l’inondation», a déclaré à l’AFP Seak Vichet, porte-parole du Comité national cambodgien chargé de la gestion des catastrophes. Les autorités n’ont toujours pas une vision claire de l’ampleur des dégats ou du nombre de personnes touchées, et s’attendent à une aggravation de la situation dimanche. Dans la province de Battambang, des soldats et des policiers procédaient à l’aide de cordes au sauvetage de personnes âgées et d’enfants qui s’agrippaient à des pneus flottant sur les eaux montantes. Dans le centre du Vietnam, où près d’un mètre de précipitations est tombé au cours des derniers jours, cinq personnes ont péri et huit ont été portées disparues alors que plus de 33.000 habitations ont été inondées et plus de 26.000 personnes évacuées, ont indiqué les autorités chargées de la gestion des catastrophes. La route nationale reliant le nord du pays au sud a été inondée, et des vols intérieurs ont été annulés, selon les médias. En Thaïlande, des routes se sont transformées en cours d’eau et quelque 200 habitations ont été inondées dans la province de Nakhon Ratchasima. Selon le gouverneur de la province Vichien Chantaranothai, le district de Pak Chong est le plus touché, avec 8.000 foyers et 12.000 habitants affectés. «La profondeur de l’eau est de trois mètres à certains endroits», a-t-il dit à la presse. Le parc national de Khao Yai a été fermé. Au Laos, des inondations ont causé des dégats dans les villages et les rizières le long des rivières Xepon et Xebanghieng, dans la province de Savannakhet.