Plus d’une quarantaine de jeunes start-ups porteuses de projets innovants vont participé, samedi prochain à Alger à la deuxième édition «Algéria Startup Challenge» (ASC), a-t-on appris lundi auprès des organisateurs. Organisé par l’incubateur de Startup «Capcowork» sous le parrainage du ministère délégué des Start-ups et de l’Economie de la connaissance auprès du Premier ministre, cette deuxième édition a pour ambition d’être le tremplin et l’accélérateur de projets innovants ainsi qu’un véritable «shaker» social et professionnel. Ce parrainage offrira aux six (6) start-ups lauréates une garantie de signature des contrats dans chaque thématique avec les ministères et les administrations publiques concernés, a expliqué à l’APS l’organisateur du programme ASC, M. Abdelfatah Harizi. «Ces six startups auront également accès aux dispositifs de financements auprès de fond d’investissement qui sera prochainement créé pour les start-ups et elles seront accompagnées par une délégation ministérielle tout au long du programme», a ajouté M.Harizi. Selon un communiqué de Capcowork, Il y’aura parmi les thématiques qui seront traitées lors de cette deuxième édition l’économie circulaire, l’entrepreneuriat social, le E-gouvernement, le Tourisme, la Télémédecine et le traitement des dossiers ainsi que la logistique, la distribution et le transport. CapCowork est un incubateur de startups dédié à la création d’un écosystème entrepreneurial innovant dont la dynamique repose sur la promotion et l’encadrement de la jeunesse algérienne avec le soutien des acteurs économiques locaux. Quant à Algeria Startup Challenge (ASC), c’est un programme qui a pour but de booster les porteurs de projets ayant des idées de startup et autres solutions innovantes visant à améliorer le quotidien du consommateur Algérien ainsi que le développement de l’économie collaborative.