Le ministre de l’Industrie, Ahmed Zaghdar a affirmé, samedi depuis Tipasa, que le projet stratégique d’exploitation de la mine de Gara Djebilet à Tindouf constitue «un levier» de l’industrie sidérurgique en Algérie qui favorisera «la réalisation de mégas projets à l’avenir». «Le projet stratégique d’exploitation de la mine de Gara Djebilet à Tindouf constituera un levier de l’industrie sidérurgique en Algérie et favorisera la réalisation de mégas projets, comme le renforcement du réseau ferroviaire en Algérie», a déclaré M. Zaghdar à la presse, en marge de la réception du premier remorqueur marin de fabrication locale destiné à accompagner l’accostage des navires de transport de carburant qu’il a supervisée à Bouharoun (Tipasa), accompagné des ministres de l’Energie et des mines, Mohamed Arkab et des Transports, Kamel Beldjoud. Après le lancement de la production des plaques d’acier marin par le complexe d’El Hadjar, ce projet contribuera à l’avenir avec le développement de la production à renforcer l’industrie sidérurgique en Algérie, ce qui permettra de réaliser de mégas projets, comme le réseau ferroviaire, la fabrication de conteneurs, des gazoducs et pipelines, a ajouté le ministre. M. Zaghdar a estimé que l’année 2023 marquera «le décollage effectif de l’industrie nationale» après les efforts consentis en 2022 par les services de son département en coordination avec les autres départements ministériels pour «la levée des entraves ayant empêché le lancement de plusieurs projets». Le Conseil des ministres tenu en mai 2022 sous la présidence du président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune, avait approuvé le lancement de la 1re phase de l’exploitation du projet de minerai de Gara Djebilet, avant que le lancement officiel ne soit donné au mois de juillet passé. Au mois d’août passé, le Directeur général adjoint de l’Entreprise national de fer et de l’acier (FERAAL), Redha Belhadj, avait annoncé, dans une déclaration à l’APS, l’extraction d’une première quantité de minerai de fer, estimée à 1000 tonnes, deux mois après l’entrée en exploitation. Selon les estimations de l’entreprise FERAAL, dans la phase d’exploitation (2022-2025), la capacité de production du minerai variera entre 2 et 3 millions de tonnes de minerai de fer, pour arriver à 40-50 millions tonnes/an à partir de 2026. Considérée comme l’une des plus grandes mines de fer dans le monde, Gara Djebilet recèle plus de 3 milliards de tonnes de réserves dont 1,7 milliards de tonnes exploitables, selon les mêmes estimations.