Au lendemain de la signature de la charte sociétaire entre gouvernement, UGTA et patronat, la Centrale syndicale a de nouveau été appelée à mobiliser une nouvelle fois, dès aujourd’hui, ses fédérations des secteurs industriels, en perspective d’une rencontre avec le ministre de l’Industrie, Youcef Yousfi.

Elle regroupera, à travers leurs secrétaires généraux, plusieurs fédérations de l’UGTA représentant divers activités industrielles : les textiles et le cuir, l’agroalimentaire, les mines, la métallurgie, les matériaux de construction, les hydrocarbures et la pétrochimie. L’objectif est d’enclencher et de maintenir le dialogue avec « les partenaires sociaux afin de préserver les acquis socioprofessionnels des travailleurs », selon un communiqué du ministère de l’Industrie, qui ne précise pas si, parmi les sujets qui seront abordés, figure la question de la privatisation au profil des détenteurs de capitaux nationaux.