Le ministre de l’Industrie, Ahmed Zaghdar a appelé, mercredi lors d’une audience qu’il a accordée à l’ambassadeur du Japon à Alger, Akira Kono, les entreprises japonaises à intensifier leur présence en Algérie, particulièrement dans le cadre des réformes en cours, a indiqué un communiqué du ministère. Lors de cette rencontre qui s’est déroulée au siège du ministère, les deux parties ont passé en revue les relations économiques établies entre l’Algérie et le Japon, notamment en ce qui concerne le secteur industriel et exprimé la volonté des deux pays de renforcer davantage le partenariat bilatéral fructueux, dans le cadre des relations d’amitié qui lient les deux pays», a précisé le communiqué. A cet effet, M. Zaghdar a appelé les entreprises nipponnes à «intensifier leur présence en Algérie, notamment dans le cadre des réformes substantielles et structurelles qui seront introduites dans le système juridique d’investissement, des reformes devant assoir davantage de stabilité, d’attractivité et de privilèges et permettre à ces entreprises d’accéder facilement au marché africain dans le cadre de la Zone de libre-échange continentale africaine (ZLECAf)». A cette occasion, le ministre a souligné que les portes de coopération et de partenariat sont ouvertes aux investisseurs japonais dans tous les domaines industriels, particulièrement les industries électroniques et mécaniques où le Japon détient une vaste expérience, de par la maitrise de la technologie, a indiqué le communiqué. De son côté, l’ambassadeur japonais a fait part du «grand intérêt qu’accorde les entreprises japonaises à l’investissement, notamment dans le cadre de la ZLECAf.