Volvo ne construira que des voitures électriques d’ici 2030, vendues uniquement en ligne, a annoncé mardi le constructeur suédois, dont le PDG confirme à l’AFP que la moitié de l’objectif sera atteint dans quatre ans. «Tous nos véhicules électriques ne seront vendus que sur internet», a indiqué à l’AFP Håkan Samuelsson, le PDG de Volvo Cars, en marge d’une conférence de presse. «Dès 2025, la moitié de nos voitures seront électriques, et la moitié de nos ventes se fera en ligne». Volvo, filiale du groupe chinois Geely, va accélérer l’électrification de ses modèles et prévoit de «retirer du catalogue tous ses modèles à combustion, y compris les hybrides», indique le constructeur haut de gamme dans un communiqué. Volvo doit présenter mardi son deuxième modèle 100% électrique, le SUV «coupé» C40, et prépare un petit modèle électrique pensé pour les routes européennes. Le constructeur veut également révolutionner ses canaux de vente. «Les gens peuvent être irrités par le manque de transparence sur les prix. Le parcours d’achat est encore trop compliqué, on va simplifier le menu», avec des prix fixes dans chaque pays, a poursuivi Håkan Samuelsson. «Au lieu de milliers d’options, vous aurez une sorte de plat du jour avec de bonnes combinaisons que nos clients pourront choisir, avec une livraison rapide. Mais nous pourrons aussi construire des voitures à la carte», a précisé le PDG de Volvo. La marque va transformer son service d’abonnement «Care by Volvo» en une plateforme de commande de véhicules, suivant l’exemple de Tesla mais aussi de sa propre marque sportive, Polestar. Volvo a bien résisté à une année 2020 dramatique pour l’industrie automobile, avec une baisse de ses ventes globales de 6%, à 661.713 véhicules. Le constructeur, qui vend près de 75% de SUV avec ses modèles XC40 et XC60, a vu ses ventes baisser en Europe mais a progressé en Chine et en Amérique du Nord. Le constructeur a vu exploser des ventes d’hybrides rechargeables, poussées par les bonus gouvernementaux: ils représentaient déjà 29% des livraisons de la marque en Europe en 2020.