«En 2017, Volkswagen va produire quatre modèles de sa marque en Algérie», a annoncé, jeudi dernier à Sétif, le ministre de l’Industrie et des Mines, Abdeslam Bouchouareb.

Il s’agit de la Golf série 7, Ibiza, Polo et le Caddy. Pour Renault, un troisième modèle, la Clio 4, sera introduit cette année, a-t-il ajouté. L’Algérie importait 600 000 véhicules neufs en 2013 pour diminuer à 90 000 unités. Parallèlement, dira-t-il, «une augmentation de la production nationale est opérée pour un gain de 15 à 20% sur la facture», selon M. Bouchouareb. L’accord avec les constructeurs automobiles porte sur un taux d’intégration de 42% au bout de 5 années de production, a-t-il signalé. S’agissant du cas de Peugeot, M. Bouchouareb dira : «Quand nous arriverons aux négociations et que chacun préserve ses intérêts nous l’entamerons. Il faut faire des concessions de chaque côté. Tout est prêt dès qu’il y aura accord, nous commencerons.»F. M.