Le président de l’APC d’Amarna relevant de la daïra de Sidi Lahcen a été relevé de ses fonctions par le wali de Sidi Bel Abbès, après s’être incriminé dans des affaires de corruption et de dilapidation de deniers publics de la commune. Le président de l’assemblée populaire communale d’Amarna limogé avait comparu la semaine écoulée avec des élus de son APC et des fournisseurs devant le parquet de Télagh, pour les griefs de dilapidation de deniers publics, faux et usage de faux, attribution de marchés publics contrairement à la réglementation, surfacturation de produits alimentaires destinés aux cantines scolaires et falsification de documents. Il a été également contesté par la population d’Amarna et du village de Beloulladi à la suite de l’affichage des listes des bénéficiaires de logements sociaux locatifs. Les habitants avaient observé des sit-in devant le siège de l’APC à plusieurs reprises, pour exiger son départ. N. B.