Des agriculteurs de la wilaya de Jijel ont bénéficié mardi d’une indemnisation en nature (Ovins et bovins) suite aux pertes considérables causées par les incendies enregistrés le mois d’août dernier. L’opération intervient dans le cadre de « l’exécution des instructions des hautes instances du pays portant recensement et indemnisation des sinistrés des derniers incendies enregistrés dans certaines wilayas du pays », a déclaré à l’APS le secrétaire général (SG) de la wilaya Abdelkrim Benkouider en marge de la cérémonie de remise des décisions d’attribution de têtes bovines et ovines au profit d’un nombre d’agriculteurs organisée à l’Institut agricole du 5ème kilomètre. Le SG de la wilaya de Jijel a fait part à ce titre de la distribution de 10 bovins et de six ovins en plus de 13 chèvres, toutes de races sélectionnées, au profit des agriculteurs dont le cheptel a péri lors des derniers incendies qui s’étaient déclarés dans la wilaya. Les services de la wilaya, a-t-il indiqué, ont entamé l’opération d’assainissement de l’espace forestier en chargeant des équipes spécialisées pour déblayer le terrain en évacuant les arbres et branches calcinés en prévision de l’opération de reboisement devant avoir lieu dans quelques jours. Pour sa part, la directrice locale des services agricoles (DSA), Fadila Akli, a fait état du recensement, par ses services en collaboration avec la Conservation locale des forêts, de 526 personnes affectées par les 109 incendies enregistrés dans 24 communes ayant causé la destruction de 3.400 hectares dont 254 ha d’arbres fruitiers, soit 6.700 arbres et 22.500 oliviers. Mme Akli a fait part également de la destruction de 600 ruches pleines, de 7.200 poulets de différentes espèces, en plus de la destruction de 36.000 mètres linéaires de conduites d’irrigation. L’opération d’indemnisation se poursuit, a souligné la même responsable, précisant que les agriculteurs affectés bénéficieront d’ici au mois d’octobre prochain de plants d’olivier et d’arbres fruitiers, en attendant la dotation des agriculteurs concernés de ruches d’ici au mois d’avril 2022.(APS)