Vingt hectares de couvert végétal ont été ravagés par des incendies de forêts qui se sont déclarés, depuis dimanche après-midi dans le Parc national du Djurdjura (PND) et à Tikjda (Est de Bouira), selon un bilan fourni, hier, par la conservation des forêts. «La superficie décimée par les incendies est estimée à 20 hectares, entre chêne vert, broussailles et macquis», a précisé à la presse une responsable à la conservation des forêts, Halima Karoun,
Dimanche après-midi, trois foyers d’incendies ont été enregistrés non loin du centre national des sports et loisirs de Tikjda (CNSLT), où des équipes, véhicules et camions, de la colonne mobile de la protection civile, soutenues par des agents de la conservation des forêts, ont été aussitôt dépêchées sur les lieux.
Deux feux ont été vite maîtrisés et éteints, le jour même, a expliqué à l’APS le chargé de communication de la Protection civile, le Sous-lieutenant Youcef Abdat, précisant que le dernier foyer «n’a été maîtrisé qu’à 7 heure du matin de ce lundi».