Un important incendie s’est déclenché dans la nuit du vendredi à samedi dans la végétation près de l’entrée de la ville portuaire de Bouchehr en Iran, selon des médias locaux. Une dizaine de mois après un fort incendie survenu sur un chantier naval dans le port iranien de Bouchehr, le feu a été signalé dans la soirée du 7 mai, dans des roseaux à l’entrée de la ville, rapportent des médias locaux. Des images montrant l’ampleur de l’incendie ont été publiées sur les réseaux sociaux. La ville abrite une centrale nucléaire et une base militaire de la marine. Le feu a été maîtrisé deux heures après son départ, à savoir vers 23h20 (heure locale). L’incident n’a fait aucun blessé, indique les pompiers de la ville auprès des médias. Une quinzaine de pompiers ont été mobilisés avec six camions et un camion-citerne. La cause de l’incendie est encore inconnue, selon les médias iraniens. Une enquête a été ouverte. En juillet 2020, un violent incendie a ravagé au moins sept navires en construction situés sur le chantier du port de Bouchehr. Le sud de la ville a été recouvert d’une épaisse fumée noire. Aucune victime n’a été à déplorer.