Huit (8) personnes ont été atteintes de brûlures dans un incendie qui s’est déclaré, mardi, dans une raffinerie de pétrole du Groupe Sonatrach dans la zone industrielle de Skikda, a-t-on appris du directeur de l’hôpital Abderrazak Bouhara.
Dans une déclaration à l’APS, Aïssa Zermane a indiqué que l’hôpital de Skikda a reçu, mardi matin vers 11h00, sept (7) personnes atteintes de brûlures superficielles à différents endroits du corps, et une huitième atteinte de brûlures du troisième degré, dont l’état est jugé «critique», et qui ‘’se trouve actuellement au bloc opératoire». Selon des informations recueillies auprès de travailleurs de la raffinerie, un incendie s’est déclaré mardi matin au niveau de cette raffinerie suscitant l’intervention de l’unité d’entretien et de sécurité de l’unité avant l’arrivée de l’équipe des interventions rapides de Sonatrach qui est parvenue à maîtriser les flammes avant leur propagation. L’APS a tenté, en vain, de joindre les responsables de la raffinerie et de la zone industrielle pour connaître les causes de cet incendie. Le ministre de l’Energie et des Mines, Mohamed Arkab a affirmé pour que l’incendie qui s’est déclaré au complexe de raffinage du pétrole de Skikda, n’a eu aucun impact sur la raffinerie qui poursuit son activité, rassurant que la société «Sonatrach» prendra en charge les travailleurs blessés du fait de cet incident. Lors d’un point de presse organisé en marge des travaux de la Journée d’information sur l’investissement minier, M. Arkab a indiqué que cet «incident douloureux» a fait 9 blessés, qui effectuaient des travaux de maintenance de routine, et qui sont atteints de blessures et de brûlures, plus ou moins graves, dont une personne atteinte de graves brûlures. A ce propos, le ministre a affirmé que la société «Sonatrach» avait pris «toutes les mesures préventives en vue de maîtriser rapidement et circonscrire l’incendie», annonçant la mise en place d’une cellule de crise. M. Arkab a également rassuré que «l’incident n’a eu aucun impact sur la raffinerie qui a poursuivi son activité», ajoutant qu’il effectuera mardi une visite sur les lieux, «en vue de s’enquérir des mesures prises pour l’intégrité des travailleurs et de l’infrastructure». n