L’incendie qui s’est déclenché au complexe de raffinerie de pétrole mardi matin à Skikda a fait 9 blessés dont un dans un état critique évacué à l’hôpital militaire d’Ain Naâdja à Alger.

Dans une déclaration à la presse lors de son déplacement sur les lieux de l’accident, le ministre a assuré que le groupe Sonatrach a mobilisé un avion spécial médicalisé pour transporter le blessé mardi soir à l’hôpital militaire d’Ain Naâdja, sur instruction du président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune qui a ordonné la prise de mesure urgentes.

Le ministre qui était accompagné du Président directeur général du groupe Sonatrach, Toufik Hakkar, et du président de l’Autorité de régulation des hydrocarbures (ARH) Rachid Nadil, a indiqué que lors d’une opération de maintenance de routine dans le complexe de raffinerie de pétrole du Groupe Sonatrach dans la zone industrielle de Skikda, une fuite de gaz s’est produite entrainant une explosion suivie d’un incendie.

9 personnes sur les 11 qui étaient présentes sur les lieux ont été blessées et évacuées à l’hôpital Abderrazak Bouhara. 6 blessés avaient quitté l’hôpital alors que deux autres sont dans un état stationnaire et quitteront l’hôpital dans deux jours.

La neuvième victime est dans état “grave et nécessite des soins particuliers”, a précisé le ministre. M. Arkab a appelé les médias et les internautes à “rapporter les faits tels qu’ils sont et à éviter toute dramatisation”, soulignant que “la raffinerie fonctionne actuellement normalement et que l’accident n’a pas causé de dégâts importants”.

Après avoir souligné que le Groupe Sonatrach veillait au respect des mesures et règles de sécurité lors des opérations de maintenance, il a assuré que ce dernier prendra entièrement en charge les travailleurs blessés ainsi que leurs familles, sur instruction du président de la République, auquel un rapport détaillé sur cet accident sera soumis”. Et de préciser que les règles de sécurité appliquées lors de l’opération de maintenance “ont empêché la propagation de l’incendie”, ajoutant que le rapport technique “permettra d’identifier la défaillance pour éviter que de tels accidents surviennent”.

S’agissant du projet de réalisation de l’hôpital des grands brûlés à Skikda dont les travaux accusent un retard important, M. Arkab a fait savoir que ce projet a fait l’objet de larges concertations avec les représentants de Skikda à l’Assemblée populaire nationale (APN) lors de la présentation du Plan de travail du Gouvernement ajoutant qu’il a été inscrit auprès du ministère de la Santé parmi les priorités de la wilaya”.

Auparavant, le ministre s’est rendu avec la délégation l’accompagnant à l’hôpital de Abderezzak Bouhara où il s’est enquis de l’état de santé des blessés et les conditions de leur prise en charge. Lors d’un point de presse organisé en marge des travaux de la Journée d’information sur l’investissement minier, le ministre de l’Energie et des Mines, Mohamed Arkab avait indiqué que “cet incendie n’a eu aucun impact sur la raffinerie qui poursuit son activité”.