Opérationnel le 1er novembre dernier, le complexe sportif de foot indoor DZ1 de Sidi Menif (commune de Zéralda, Alger) a été inauguré vendredi dernier par le wali d’Alger, Abdelkader Zoukh, à l’occasion d’une compétition de football en salle en équipe six joueurs.

La compétition a regroupé 20 équipes. Les matchs de poule se sont déroulés durant la matinée du vendredi tandis que les demi-finales et la finale se sont tenues en fin d’après-midi. Le clou de cette sympathique inauguration comportait un match exhibition avec les journalistes des médias invités à couvrir l’évènement. Des anonymes, jeunes pour la plupart, venus à la découverte d’un espace qui leur est réservé à des tarifs étudiés, mais aussi trois personnalités du monde du sport algérien ont fait leur apparition lors de l’inauguration. Il s’agit des footballeurs Karim Matmour et Noureddine Drioueche, et du champion olympique Taoufik Makhloufi.

«Le complexe DZ1 a été le fruit d’une idée qui a longtemps germé et qui est partie d’expériences similaires en cours en France », explique à Reporters Amar Zaher, l’un des associés de ce projet novateur. «Le projet a pris forme au bout de deux années de travail et d’édification. Il est parti de l’idée que les jeunes Algériens sont fans du football de rue. Ils ont aussi le réflexe de cotiser entre eux et de squatter les terrains vagues pour pratiquer le jeu du ballon rond. Ils organisent même des compétitions et se procurent les maillots quand ils ne les acquièrent pas monnaie trébuchante», ajoute M. Zaher. «Nous proposons à ces jeunes un complexe sportif dédié entièrement au foot avec des prix modiques», poursuit notre promoteur tout en étant discret sur le montant du financement. «La Banque El Baraka nous a accordé un crédit pour ce faire et la wilaya d’Alger nous a attribué un terrain pour monter le complexe sans trop de lenteurs bureaucratiques», précise-il toutefois.
Le complexe sportif DZ1 est d’accès facile : il est situé sur l’autoroute de Zeralda-Ben Aknoun (Alger). C’est un grand édifice de trois étages et qui s’étend sur 6 000 m2. Le complexe DZ1 comprend 5 terrains de foot sur 2 500 m2, pouvant accueillir 60 joueurs simultanément. Il inclut également 2 salles de gym et il est entièrement équipé, doté de vestiaires, de douches personnelles, d’une cafétéria, catering, et même d’une salle de prière, d’une et d’un espace réservé aux enfants. Les tarifs sont à la portée des clients puisque le terrain est loué à raison de
7 000 Da l’heure, ce qui équivaut à 580 DA par personne pour deux équipes de 6 joueurs chacune.
Le second étage de l’édifice est réservé au fitness pour la première salle, à l’apprentissage des arts martiaux pour l’autre salle, prodigué par des professionnels, et destinés aussi bien aux femmes qu’aux hommes. La capacité de l’espace fitness est de 300 personnes par soir.
Par ailleurs, le complexe DZ1 comporte un espace VIP composé d’un terrain de foot, de tables de ping-pong, de vestiaires bien évidemment et d’un sauna, un hammam et jacuzzi, un espace détente et d’un balcon qui domine la mer Méditerranée. Le tout pour 30 000 DA/heure. Les horaires d’ouverture du complexe courent de 9h00 du matin jusqu’à 23h00 le soir. DZ1, que l’on prononce «Dz One» stimule ses promoteurs. M. Amar Zaher confie qu’il est «tenté par l’édification de complexes similaires, pourquoi pas à Sétif ou à Bejaia». «Nous sommes partis de la constatation que le football est le sport roi en Algérie, que les jeunes algériens ont le réflexe de cotiser entre eux pour des moments de ballons sur des terrains vagues, sur la rue aussi. Ils organisent d’eux-mêmes des compétitions entre copains, entre quartiers», enchaine M. Zaher. « Ici, avec ce type de complexes nous leur offrons un espace de détente, de loisirs et nous leur permettons de se défouler à des tarifs bien étudiés conclue notre interlocuteur.
En fait, le wali d’Alger, Abdelkader Zoukh, avait lors de l’une de ses sorties publiques, assuré sa total disponibilité à mettre à la disposition de ses concitoyens des espaces de détente, de loisirs et de jeux. Voilà en partie chose faite avec la facilité d’octroi d’un terrain pour l’édification du complexe DZ.