Imposantes marches pour le 9e vendredi revendiquant le départ des symboles du système Les marches populaires imposantes, revendiquant un « changement radical » et le départ de « tous les symboles du système », se sont poursuivies à Alger et dans les autres wilayas du pays, pour le neuvième vendredi consécutif. Dans la capitale, dès les premières lueurs du jour, les premiers groupes des manifestants ont commencé à affluer vers l’esplanade de la Grande poste et la Place Maurice Audin, lieux privilégiés de regroupement des manifestants depuis le 22 février dernier. Pour ce vendredi, le tunnel de la faculté, ayant connu la semaine passée des incidents entre manifestants et forces de l’ordre, a été fermé dans les deux sens.

Plus de détails dans nos prochaines éditions