Synthèse Par Sihem Bounabi
Une augmentation de 68 % du temps passé à travailler à distance est constatée en Algérie, selon une enquête menée par le Consumer Lab de l’équipementier télécoms suédois Ericsson, qui a conclu que la crise sanitaire liée à la pandémie de la Covid-19 et le confinement ont donné «un coup d’accélérateur aux services digitaux en Algérie»
Cette enquête, menée en Algérie sur un échantillon de 1 011 répondants âgés de 15 à 69 ans, à travers le territoire national entre les mois de novembre et décembre derniers, a révélé qu’«il a été constaté une augmentation de 68% du temps passé à travailler à distance», affirmant «un intérêt croissant des personnes sondées pour la mise à niveau de leur réseau afin de pouvoir continuer alternativement leur activités professionnelles et personnelles», rapporte l’APS.
L’enquête portant sur l’impact de la pandémie de la Covid-19 dans pas moins de 31 pays, dont l’Algérie, et ses conséquences sur la future réalité urbaine, a également révélé que «durant la pandémie, les consommateurs ont migré massivement leurs habitudes et leurs besoins quotidiens vers les plateformes en ligne», précisant qu’il s’agit «d’une tendance qui s’inscrira dans la nouvelle normalité qui, selon les utilisateurs, façonnera leur vie quotidienne dans un délai de 1 à 2 ans».
Yacine Zerrouki, Directeur général d’Ericsson Algérie, a constaté concernant la réalité de demain dans les villes, que «58% des consommateurs s’attendent à continuer à travailler à distance» et que «la socialisation ralentira pour laisser plus de place à la santé et au commerce électroniques», révèle l’enquête, qui estime qu’il est aussi attendu qu’ «un-cinquième des opérations des commerces se dérouleront sur les plateformes numériques au moment où 2 sur 5 des personnes interrogées sont intéressées par de nouveaux services de RA/RV».
Pour sa part, Ahmed Reda Berrah, Solution Architect auprès d’Ericsson, a commenté que «pour ce qui est des principaux changements attendus dans la société d’ici 2025, quelque 50% pensent que la plupart des divertissements, de la culture et des rassemblements sociaux de toute taille se produiront sur les plateformes en ligne». n