Poursuivant leur mouvement de grève cyclique de deux jours, lancé au courant du mois de novembre dernier, les médecins résidents du CHU Nedir-Mohamed de Tizi Ouzou se sont encore mobilisés dans la journée d’hier.

Ils étaient nombreux à prendre part à la journée de protestation initiée par le comité local du Camra qui a décidé d’un arrêt de travail suivi d’une marche à l’intérieur du CHU. Les marcheurs ont sillonné les artères de l’établissement marquant des arrêts devant tous les services, en passant par le siège de la direction générale. Ils étaient porteurs de banderoles et pancartes sur lesquelles on pouvait lire, notamment « S.O.S. résidents en détresse ! », « Tous unis », « Dignité, Solidarité»… Rappelons que cette journée de protestation fait suite à l’appel lancé par le Comité autonome des médecins résidents algériens (Camra) en soutien à une plateforme de revendications socioprofessionnelles, notamment une meilleure considération digne de leur statut et l’amélioration des conditions d’exercice de leur profession.