Le Burkina a plus mérité la victoire, il a gagné. L’équipe tunisienne n’a pas démontré ses qualités.

Nous n’avons pas fourni notre prestation habituelle. On n’a pas retrouvé cette rage de vaincre. On était un peu fatigué. La fraîcheur physique n’était pas au point. On n’a pas joué assez vite toutes les actions offensives. A 0-0 on a eu l’espoir de faire la différence, mais nous avons pris un but sur un coup de pied arrêté. Les changements dans l’équipe burkinabé ont été une grande réussite, avec un joueur qui entre et qui fait la différence. C’est ça qui fait le résultat.