Après plusieurs semaines en prison, les 5 touristes algériens,  détenus en Tunisie  depuis le mois d’août, vont être relâchés d’ici quelques heures, par une décision du tribunal de Sousse. Ils doivent d’abord payer 1000 DT chacun, avant d’ils soient libérés.

Parti le 18 Août 2019 pour quelques jours en vacances dans le nord de la Tunisie, les cinq touristes, tous originaires de la wilaya de Djelfa, se sont retrouvés prisonniers. Ils ont été  incarcérés avant d’être condamnés à 6 mois de prison pour violence contre des agents de l’ordre.

Les jeunes touristes, rappelons le, avaient été incarcérés en Tunisie après une altercation avec des agents de l’ordre.

La mésentente a eu lieu dans un barrage routier, dans la ville côtière de Sousse. Selon leurs familles, ils avaient été stoppés par des policiers pour un contrôle routinier, avant d’être « tabassés ». Ensuite, ils ont été mis en prison et poursuivis pour violence envers des policiers.