Le corps sans vie du jeune Yacine Benatallah (29 ans), égaré depuis 22 jours dans le Sahara, a été retrouvé mercredi au lieu dit Tin-Aksoum, dans le désert d’In-Amenas (wilaya d’Illizi), a-t-on appris auprès des services de la Gendarmerie nationale.
Le corps a été découvert par un des jeunes volontaires mobilisés dans le cadre d’une opération de recherche menée dans la zone de Tin-Aksoum, distante de 140 km de la commune d’In-Amenas, qui ont aussitôt alerté les services de la gendarmerie, a précisé la source à l’APS. Le jeune Benatallah avait quitté son domicile à In-Amenas le 30 mars dernier se dirigeant vers la zone de Laârache à bord d’un véhicule tout terrain et n’a plus donné signe de vie depuis. La wilaya d’Illizi avait fait état d’opérations de recherches menées par les pouvoirs publics et les services sécuritaires pour retrouver le jeune disparu.
Pour appuyer les opérations de recherche, les services concernés ont mobilisé un hélicoptère et une brigade cynophile de l’Armée nationale populaire, pour ratisser la région où était suspectée sa disparition, en plus de l’organisation de patrouilles mixtes avec les services de la gendarmerie nationale, a ajouté la wilaya dans son communiqué.
Les recherches avaient conduit dans une première étape à la découverte du véhicule du jeune Benatallah, ainsi que des traces de pas au niveau de Erg Bougherhat, dans le désert d’In-Amenas.
Un large élan de solidarité de citoyens s’est déclenché après l’appel lancé via les réseaux sociaux par la famille du jeune égaré. <