Acheté 68 millions d’euros lors de l’été 2018 par Manchester City, Riyad Mahrez a vu sa valeur marchande baisser de 20 millions d’euros selon le site spécialisé en évaluation Transfermarkt. Une somme qui le place à la 7e place parmi les footballeurs africains en activité.

Ils sont donc 6 joueurs du Continent Noir à valoir plus que l’Algérien sur le marché. C’est la redoutable doublette de Liverpool, à savoir Mohamed Salah et Sadio Mane, qui vient en tête avec 120 millions d’euros pour chacun d’entre eux. Derrière dans le « Top 3 », on retrouve l’attaquant gabonais d’Arsenal Pierre-Emerick Aubameyang ainsi que défenseur napolitain Kalidou Koulibaly (Sénégalais) avec une valeur de 56 millions d’euros.
La 5e position est occupée par le latéral droit du Borussia Dortmund Achraf Hakimi (Maroc) évalué à 54 millions d’euros suivi par Nicolas Pépé (Arsenal/Côte d’Ivoire) estimé à 52 millions d’euros. Pourtant, on notera que ce dernier est le plus cher africain de l’histoire à être transféré sachant que les « Gunners » n’avaient pas hésité à débourser plus de 80 millions d’euros pour le chiper au Lille OSC.

Impact économique
C’est pour dire que les sommes avancées sont juste des appréciations financières qui peuvent être dépassées lors de la transaction concrète. Il faut savoir que l’actuelle crise sanitaire que connait le monde a déteint sur le marché et la valeur des joueurs qui prennent un sérieux coup. Surtout que les potentiels acquéreurs doivent d’abord amortir le choc économique que pourrait avoir le gel des compétitions sur les trésoreries. Ainsi, ces cotes sont amenées à être revues à la hausse ou à la baisse selon les prestations et les titres gagnés au terme de la saison. Il faut dire que les compétitions gagnées peuvent impacter sur les prix éventuels. Par exemple, si jamais Manchester City gagne la Ligue des Champions et que Mahrez participe activement au sacre, il pourrait être réévalué de manière exponentielle.

Suprématie footballistique
C’est le cas de Kylian Mbappé qui domine ce classement avec 180 millions d’euros. Champion du monde et très en vue avec le Paris Saint-Germain, le Français voit aussi son âge jouer en sa faveur puisqu’il n’a que 22 ans. C’est le cas aussi de Raheem Sterling qui le talonne à la seconde position du ranking général avec un prix potentiel de 128 millions d’euros. Là aussi, le fait de jouer pour Manchester City et d’être demi-finaliste du Mondial russe avec l’Angleterre avec laquelle il a souvent été performant, y sont pour beaucoup.
En tout cas, intrinsèquement, le capitaine de l’équipe nationale a la capacité de soigner sa cote dans l’avenir proche. Surtout qu’il réalise une bonne saison avec les « Citizens » où il joue constamment. Il compile 9 buts et 14 passes décisives. D’ailleurs, l’organisme des statistiques « Whoscored » le considère comme le 15e joueur le plus performant dans les cinq grands championnats européens. Et, figurez-vous, que, sur ce plan, les joueurs africains qui sont devant dans la bourse sont tous derrière lui dans l’estimation pure au rendement. n