Le terroriste dénommé « Mustapha Derrar », libéré au début de ce mois d’octobre au Mali, a été arrêté mardi à Tlemcen par les services de sécurité relevant du ministère de la Défense nationale (MDN), a annoncé mercredi le ministère. « Dans le cadre de la lutte antiterroriste et grâce à l’exploitation efficiente de renseignements, les services de sécurité relevant du ministère de la Défense nationale ont appréhendé, hier 27 octobre 2020 à Tlemcen en 2e Région militaire, le terroriste dénommé Mustapha Derrar », a-t-il indiqué dans un communiqué. Selon la même source, « cette opération a été menée suite à une surveillance permanente dudit criminel depuis son entrée via les frontières nationales jusqu’à la collecte des renseignements relatifs à ses mouvements suspects ». « Il est à souligner que ledit criminel qui avait rallié les groupes terroristes en 2012, a été libéré au début de ce mois d’octobre au Mali, suite aux négociations menées par des parties étrangères ayant abouti à conclure un accord, via lequel plus de (200) terroristes ont été libérés et une rançon conséquente a été versée aux groupes terroristes contre la libération de trois otages européens », a précisé le MDN. Le ministère a qualifié ces pratiques d' »inadmissibles » et « contraires aux résolutions de l’Organisation des Nations unies incriminant le versement de rançons aux groupes terroristes », soulignant que celles-ci « entravent les efforts de lutte contre le terrorisme et de tarissement de ses sources de financement ». Le MDN s’est félicité de « cette opération de qualité » qui « réitère l’efficacité de l’approche adoptée par l’Armée nationale populaire pour asseoir la sécurité et la quiétude à travers tout le territoire national et venir à bout du fléau du terrorisme dans la région ».