Le moudjahid Kaddour Rayan, l’un des fondateurs de la radio secrète algérienne «Sawt el Djazair el Hourra el moukafiha» (la Voix de l’Algérie libre et combattante), créée le 16 décembre 1956 au Maroc, est décédé, samedi, à l’âge de 85 ans, a-t-on appris auprès de la direction des Moudjahidin à Laghouat. Le défunt, qui a consacré sa vie au service de la patrie, a rejoint les rangs des moudjahidine, dès le déclenchement de la révolution nationale, avant de se rendre au Maroc pour se charger de la section technique de la radio secrète algérienne. Après l’indépendance, feu Kaddour Rayan a poursuivi son parcours professionnel dans le secteur des médias, en occupant plusieurs postes de responsabilité, avant d’être mis à la retraite. Il est considéré comme une référence dans nombre de recherches scientifiques et académiques historiques inhérentes aux périodes coloniale et post-coloniale.
Le défunt a contribué, en outre, à l’encadrement de cadres de la radio algérienne. n