L’international algérien Saïd Benrahma, qui faisait partie des Fennecs retenus par Djamel Belmadi, sélectionneur national, pour le stage du mois d’octobre, devrait pouvoir jouer en Premier League. C’est la formation de West Ham qui sera sa prochaine destination contre un montant estimé à 25 millions d’euros plus des incentives pouvant aller jusqu’à 5 millions d’euros.

Courtisé par Crystal Palace, qui avait même formulé une offre concrète à son club Brentford FC, Benrahma va, peut-être, rejoindre un autre club de Londres. Il s’agit de West Ham United. C’est, en tout cas, la plus sérieuse des rumeurs transferts à deux jours seulement de la fermeture définitive du marché des transferts anglais. En effet, si les joueurs en provenance des autres pays ne peuvent plus signer en Premier League depuis le 05 cotobre dernier, ceux issus des championnats professionnels inférieurs peuvent toujours être recrutés par les teams de l’élite ou attirer d’autres en manque de temps de jeu vers eux jusqu’au 16 du mois en cours. On pense dans ce sens à Islam Slimani qui pourrait, lui aussi, rejoindre Watford parce que Leicester City ne compte pas vraiment sur lui.

Brentford veut en tirer le max’
Pour revenir au milieu offensif des « Bees », il faut savoir que les « Hammers » semblent déterminés à l’enrôler dans les dernières heures du mercato estival. Ils comptent même casser la tirelire afin d’obtenir son bon de sortie. L’actuel employeur de l’Algérien souhaite tirer le maximum de la transaction. Comme ce fut le cas avec son ex-coéquipier Ollie Watkins qui avait signé à Aston Villa en septembre dernier contre 30.7 millions d’euros devenant la recrue la plus cher dans l’histoire des « Villans ». Comme l’avant-centre (25 buts), Benrahma était très en vue lors de la saison écoulée où il avait frôlé l’accession avec son club. Avec un bilan remarquable de 17 buts et 10 passes décisives délivrées en 46 apparitions saison régulière et play-offs confondus, il devait être transféré plus rapidement. Mais ça ne s’est pas fait.

Un salaire de 3 millions d’euros/an ?
Cependant, à Londres, il paraît qu’il a la cote. Après que Crystal Palace a fait une proposition à hauteur de 20 millions d’euros que Brentford a recalée, c’est West Ham qui insiste pour l’avoir. D’ailleurs, les « Eagles » ont signé Bertrand Traoré en provenance de l’Olympique lyonnais. Ce qui rendait les chances du Dz de les rejoindre quasi-nulles.
Ainsi, les « Irons » ont lancé une offensive pour le natif d’Aïn Témouchent. Ce dernier souhaite toucher un salaire de 66.000 euros hebdomadaires soit une mensualité aux alentours de 270.000 euros.
En faisant les comptes, celui qui compte 5 sélections avec l’Algérie vise des honoraires de 3 millions d’euros sur la saison. Des exigences qu’un pensionnaire du premier palier anglai peut largement satisfaire. Surtout que le rapport qualité-prix est quasi-assuré. Cet aspect, il pourra le négocier une fois de retour en Angleterre.
Il aura exactement 2 jours pour tout ficeler et dissuader West Ham de se rabattre sur Josh King qui serait une alternative sérieuse selon les rapports médiatiques. A défaut, il sera condamné à rester avec les « Abeilles » pour une demi-saison au minimum. n