Le ministre de la Communication et porte-parole du gouvernement, Ammar Belhimer, a annoncé hier l’organisation, le 20 février prochain à Alger, d’un atelier consacré à l’avant-projet de loi sur la presse électronique auquel prendront part des professionnels du secteur. Dans une déclaration en marge de la séance à l’Assemblée populaire nationale (APN), consacrée à la présentation du plan d’action du gouvernement, M. Belhimer a précisé que cet atelier, le premier d’une série d’ateliers prévue sur la réforme du secteur de la communication, «réunira l’ensemble des professionnels du secteur, des académiciens, des opérateurs et des experts pour leur soumettre un exposé démonstratif et un avant-projet de texte avant son adoption par l’Exécutif ». Il a fait part, par la même occasion, « de la révision de certains textes de loi régissant le secteur de la communication, notamment en matière de publicité et de l’audiovisuel ». Il a indiqué également que le Conseil national de la presse « remplacera l’Autorité de régulation de la presse écrite et aura pour missions d’établir la carte professionnelle, contrôler la diffusion par rapport à la publicité et instaurer, probablement,
un tribunal arbitral de suivi et de l’éthique ».
Il a, par ailleurs, mis en évidence l’importance d’instaurer un
« dialogue permanent entre les professionnels du secteur, les experts, les académiciens et toutes les parties prenantes à l’acte de communication dans une démarche inclusive et résiliente ».
N. B.