C’était simple, si la lumière devait venir dans un match obscur footballistiquement, c’était de lui. En véritable capitaine, comme ce fut le cas avec Sofiane Feghouli jeudi dernier contre la Mauritanie, Riyad Mahrez a montré la voie de la victoire aux Verts. Un but juste avant l’heure de jeu pour signer sa 20e réalisation en 63 sélections. Une banderille qui a pesé dans un match où il était clairement difficile de décanter la situation. Certes, il n’a pas été inspiré dans toutes ses prises de ballons, notamment en première mi-temps. Mais Mahrez a été lucide pour mettre la seule véritable opportunité au fond. Longtemps contraint de jouer dos au but et cerné par deux jusqu’à trois gardes du corps, le Citizen a fini par trouver la faille grâce à sa patience et sa persévérance. Tout au long de la partie, on avait l’impression qu’il voulait bien faire. Il lui est même arrivé de changer d’aile pour essayer de donner des solutions. Preuve de sa générosité et son activité incessante: son but est intervenu au moment où il a décidé de piquer dans l’axe pour aller défier le portier du Mali Djigui Diarra et le crucifier. On mentionnera la clairvoyance de Belaïli même si la commande de la passe de Mahrez était judicieuse tactiquement.

Influence directe et instantanée
Un lob subtil plein de lucidité pour un capitaine qui n’a pas perdu patience. Et ce, bien qu’il ait été sevré de bons ballons. Surtout en première période en présence de Hicham Boudaoui qui lui a marché sur les pieds par moments. Même s’il n’a rallié Alger que vendredi, le vice-champion d’Europe a été aligné par Belmadi face à un sparring-partner qui s’est avéré de très bonne qualité posant de sérieuses difficultés. Finalement, l’ancien sociétaire de Leicester City s’est montré décisif pour le 5e match de suite. Avec 5 buts et 2 offrandes, il est clairement le joueur le plus influent sur la période. Normal quand on sait qu’il est l’atout numéro 1 de l’EN. Face à la Tunisie dans 4 jours, il sera la principale menace pour les autres Aigles, ceux de Carthage. L’ailier droit de Manchester City est prêt à en découdre contre une équipe qui « ressemble à l’Atlético Madrid dans son style de jeu.» On espère que Riyad sera «caliente» pour ce derby maghrébin très attendu.M.T.