Le président de la République, Chef suprême des Forces armées, ministre de la Défense nationale, M. Abdelmadjid Tebboune, a présidé mardi à l’Académie militaire de Cherchell «Houari Boumediène», la cérémonie annuelle de sortie de promotions. Le Président Tebboune a donné son accord pour baptiser les promotions sortantes du nom du défunt Moudjahid, Abdelhafidh Boussouf, dit «Si Mebrouk», décédé en 1980 à l’âge de 54 ans après un parcours militant jalonné de sacrifices au service du pays.

La cérémonie traditionnelle couronnant la sortie de promotions des différents établissements de formation relevant de l’Armée nationale populaire (ANP) au titre de l’année 2021-2022 a été ouverte par l’accueil du président de la République par le Général d’Armée Saïd Chanegriha, Chef d’Etat-Major de l’ANP, accompagné du Commandant de la première région militaire, le Général-major Ali Sidane, et du Commandant de l’Académie, le Général-major Salmi Bacha. Le président de la République a été également accueilli par le général d’Armée, Benali Benali, Commandant de la Garde républicaine, ainsi que les commandants des forces de l’ANP. Après avoir passé en revue un détachement militaire qui lui a rendu les honneurs à l’entrée de l’Académie, et écouté l’hymne national, le président de la République a déposé une gerbe de fleurs devant la stèle commémorative du nom du président défunt Houari Boumediène et a lu la Fatiha à sa mémoire. Le Général d’Armée Saïd Chanegriha a prononcé à cette occasion une allocution, en présence du président du Conseil de la nation, Salah Goudjil, du président de l’Assemblée populaire nationale (APN), Brahim Boughali, du Premier ministre, Aïmene Benabderrahmane, du président de la Cour constitutionnelle, Omar Belhadj, de membres du Gouvernement et de conseillers du président de la République, ainsi que de membres de missions diplomatiques étrangères accrédités en Algérie, de membres des familles des diplômés et de la famille révolutionnaire. L’Académie de Cherchell est l’«épine dorsale du système de formation de l’Armée nationale populaire (ANP), qui fournit à nos Forces armées une ressource humaine qualifiée constituée d’officiers compétents imprégnés de valeurs et de principes de la Glorieuse guerre de libération nationale». L’ANP a toujours été garante de l’unité nationale et a joué «un rôle remarquable dans le développement national. Elle poursuivra ses missions constitutionnelles pour la protection de la Patrie, en œuvrant régulièrement au développement de ses capacités, conformément aux exigences de l’heure, et de manière à lui permettre de faire face en permanence à toute menace, quels qu’en soient le type ou la source», a ajouté Saïd Chanegriha. Après la prestation de serment par les nouveaux diplômés, le président de la République a remis les grades et les attestations aux majors de promotion. APS