Il était sur la « short-list » de la Fédération algérienne de football (FAF) mais il s’est « auto-exclu » des choix de Kheireddine Zetchi qui cherche désespérément un successeur pour Rabah Madjer sur le banc des « Verts ». Hervé Renard ne se voit pas entraîner l’équipe nationale algérienne. Lui qui est toujours sous contrat avec l’instance fédérale marocaine (RFM).

Hier, le premier responsable de la barre technique des « Lions de l’Atlas » a balayé d’un revers de main les rumeurs qui le donnaient proche de coacher les Fennecs. « Certaines personnes évoquent mon avenir dans les médias afin de semer le trouble dans l’esprit des Marocains et s’il est encore un peu trop tôt pour savoir de quoi il sera fait, une chose est certaine: par respect pour le Maroc et tous les Marocains je ne partirai en aucun cas pour une autre nation africaine quelle qu’elle soit. Ceux qui l’affirment se trompent », a-t-il précisé dans un communiqué.

Les choix s’amenuisent pour Zetchi
C’est clair, net et précis, le driver qui a été sacré champion d’Afrique avec la Zambie (2012) et la Côte d’Ivoire (2015) ne se voit pas exercer ailleurs en Afrique qu’au Maroc. Surtout que l’élimination dès le premier tour de la Coupe du Monde 2018 en Russie n’a pas fragilisé sa position auprès de son employeur satisfait du rendement de la sélection durant le Mondial. Logique, au vu des prestations de Mehdi Benatia et consorts qui ont montré de belles choses face au Portugal et l’Espagne notamment.
Ce « snobage » met le patron de la FAF dans l’embarras parce que la carte Renard était très intéressante. Mais celui que Raouraoua était à deux doigts de faire signer avant l’arrivée de Christian Gourcuff ne conçoit pas d’exercer en Algérie. Compréhensible, quand on connaît le climat et l’ambiance qui règnent depuis que l’EN a raté sa qualification en coupe du Monde. Entre Vahid Halilhodžić qui n’est pas chaud pour revenir et Renard qui a mis fin aux spéculations, Zetchi est plus que jamais dans la mouise. Ne reste que la probabilité Carlos Queiroz. Et encore… M. T.