L’ancien Secrétaire général de la Ligue arabe et ancien ministre tunisien de la Culture et de l’information, Chedli Klibi est décédé, mercredi matin, à l’âge de 94 ans, selon des médias locuax. Homme de lettres et de culture, agrégé de la Sorbonne, syndicaliste et enseignant, il avait occupé plusieurs responsabilités dès l’indépendance de la Tunisie en 1956. En 1958, il devient le Directeur général de la Radio nationale, avant d’être nommé le premier ministre tunisien des Affaires culturelles (1961-1970, 1971-1973, 1976-1978) sous la présidence de Habib Bourguiba, puis directeur de cabinet du président de 1974 à 1976. Il a aussi occupé le poste de ministre de l’Information de 1978 à 1979, tout comme il a servi également comme maire de Carthage de 1963 à 1990. Par ailleurs, il est aussi membre de la Chambre des conseillers dès 2005. D’ailleurs, il est resté membre du comité central du Rassemblement constitutionnel démocratique au pouvoir jusqu’à la révolution de 2011. Chedli Klibi avait été élu Secrétaire Général de la Ligue des Etats Arabes, qu’il dirigea du 28 Juin 1979 au 3 septembre 1990. Il a été l’auteur de plusieurs ouvrages, dont « Orient-Occident : la paix violente » et « Habib Bourguiba : radioscopie d’un règne ».