Issad Rebrab a été reconnu, dans la nuit de mardi à mercredi, a été condamné, par le tribunal de Sidi M’Hamed , à 18 mois de prison dont 6 mois ferme et une amende de 1,3 milliards de dinars. D’autre part, l’autre entreprise du patron de Cevital, , EvCon Industry, a été condamnée à une amende de 2,7 milliards de dinars. En prison depuis le 22 avril, Isaad Rebrab est ainsi libre (il aura passé plus de huit mois en prison).
Avant la prononciation du verdict le procureur de la République, avait requis un an de prison ferme et une amende de deux fois la valeur du montant surfacturé en plus d’une amende de quatre fois la valeur du montant surfacturé pour la société EvCon Industry et la Housing Bank.
Pour rappel, Issad Rebrab était pouruivi pour surfacturation, transfert illicite de devises et falsification de documents dans le dossier de EvCon Industry (lire larticle de « Reporters » en cliquant ICI).