L’Organisation nationale du patronat et entrepreneurs a organisé, hier, une conférence de presse animée par Abdelkader Meberbèche, ingénieur en hydraulique, venu présenter sa nouvelle innovation dans le domaine de la distribution d’eau.

« L’Algérie doit passer à un nouveau système de distribution d’eau ! » Le ton est donné, Abdelkader Meberbèche pose les balises de son intervention pour présenter son innovation afin de remédier aux déperditions d’eau dans la distribution en zones urbaines mais aussi dans le secteur de l’irrigation agricole. « Cette innovation – IPE Système – s’est inspirée de l’ingénieux système de répartition d’eau d’irrigation utilisé par les foggaras (système d’irrigation dans les régions arides de l’Algérie, ndlr) », précise-t-il. Le conférencier a évoqué la mise en place d’injecteurs, au niveau du réseau de distribution urbain, pour limiter la surconsommation dans les foyers, limiter l’usure des conduites d’eau, supprimer les citernes sur les toits des immeubles et « une répartition équitable de la quantité d’eau distribuée grâce à la stabilisation de la pression au niveau de chaque étage d’immeuble », explique Abdelkader Meberbèche.
Concernant son utilisation agricole, l’ingénieur algérien en hydraulique propose de généraliser l’irrigation racinaire pour limiter les déperditions d’eau et utiliser, en remplacement des pompes « peu efficaces et gourmandes en énergie », des panneaux photovoltaïques comme source d’énergie.
A noter que la conférence a eu pour thème « L’apport de l’innovation dans le développement économique et social ».