Huawei Algérie a organisé hier au siège du Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique une cérémonie d’l’inauguration d’une salle de formation équipée en matériel informatique de haute performance ainsi que la signature d’un Mémorandum d’entente dans le domaine de l’écosystème ICT talent entre le MESRS et HUAWEI Algérie.

Le ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique, Abdelbaki Benziane  présent, a affiché, selon le communiqué de Huawei Algérie, « sa satisfaction quant à l’accompagnement de Huawei pour les établissements de son secteur.  Ainsi, Monsieur Benziane a indiqué que cette rencontre rentre dans le cadre de de la stratégie de développement et d’ouverture de l’université sur son environnement économique et social des secteurs  public et privé, ainsi que son ouverture sur l’environnement régional et international. »

La même source indique que le ministre « a souligné en outre que cet accord rentre dans le cadre de le volet de développement et de créations de liens avec le secteur économique, en mettant en place des programmes de coopération, et ce dans l’objectif de bénéficier du savoir-faire de « Huawei » , entreprise leader mondial des TIC.« 

Quant au Directeur Général de Huawei Algérie, M. Eason Yi, toujours selon le communiqué, il a passé en revue le fruit de la coopération dans la transformation numérique du système d’enseignement supérieur algérien et la contribution sociétale de HUAWEI ICT académie en Algérie.

A propos de l’inauguration de la salle de l’académie des TIC de Huawei au niveau du ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, le DG de Huawei Algérie a rappelé, qu’à travers cette opération, « Huawei a accompli son engagement, qui est considérée comme une étape importante de la matérialisation de l’Académie des TIC de HUAWEI en Algérie ». Au sujet, de la signature d’un nouveau protocole d’accord entre le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique et Huawei Algérie, M. Eason Yi, dira que cela « Nous conduira tous les deux à une coopération plus vaste et approfondie dans l’écosystème des talents des TIC dans les années à venir ».