L’horreur s’est produite, hier, dans la commune de Soufiane, daïra de Ngaous, dans la wilaya de Batna, lorsqu’un habitant en colère a aspergé d’essence et mis le feu au corps du P/APC Zoheir Zerouni, lui causant des brûlures au visage et le corps, selon des informations relayées par le quotidien El Khabar. L’origine de ce drame inacceptable se trouverait dans le cumul de colère des habitants de la commune n’ayant pas bénéficié des aides et de parcelles de terrain liées à l’habitat rural, accusant le P/APC d’avoir agi selon une logique tribale.
Les détails de cette affaire seront ensuite révélés par le correspondant local du quotidien El Chourouk, qui explique que dans la matinée d’hier, un jeune homme, accompagné de deux autres protestataires, qui n’avait pas bénéficié de la parcelle de terrain octroyée dans de le cadre du programme d’aide au logement rural, s’est présenté au siège de la commune. Il était muni d’un gros cadenas, d’une chaîne et d’une bouteille d’essence, afin de mener un mouvement de protestation en fermant le siège de la commune.
Le P/APC, Zoher Zerouni, s’est alors interposé pour tenter de l’empêcher d’accomplir son action. Une violente dispute est déclenché et le ton est rapidement devenu véhément entre le P/APC et le protestataire. Le jeune homme en colère à contre tout attente versé la bouteille d’essence sur le P/APC avant d’allumer un briquet.
Le corps du P/APC s’est instantanément embrasé dans différentes parties et notamment au visage devant une assistance abasourdie et prise de panique. Certains curieux qui assistaient à l’altercation se sont alors précipités pour éteindre les flammes avec leurs vêtements. Ils ont ensuite transféré le P/APC à la clinique de la commune pour des premiers soins, d’où il a été transféré vers l’hôpital de Ngaous. Selon le correspondant local, il a fallu attendre plusieurs heures avant que Zoheir Zarouni, qui a subi plusieurs brûlures de 1er et 2e degrés, ne soit évacué vers le service des grands brûlés du CHU de la wilaya de Batna.