Le Premier ministre, Aïmene Benabderrahmane a supervisé lundi à Alger l’affection de la première structure de dégagement, destinée à désengorger les hôpitaux suite à la hausse des contaminations à la Covid-19, et ce par l’aménagement de l’Hôtel Mazafran pour accueillir les patients de cinq hôpitaux de la capitale. Le Premier ministre était accompagné du ministre de la Santé, Abderrahmane Benbouzid et du Wali d’Alger, Youcef Cheurfa. Selon les explications fournies à M. Benabderrahmane, 712 lits répartis sur 446 chambres ont été affectés aux patients Covid-19 ayant achevé la première phase de soin au niveau des hôpitaux de la capitale et ayant besoin d’appareils de respiration pour terminer leur hospitalisation. Cette opération concerne les patients hospitalisés au niveau de: Nafissa Hamoud (Parnet), CHU Mustapha Pacha, Lamine Debaghine (Ex Maillot), l’hôpital de Douéra et celui de Beni Messous. Les chambres ont été dotées de tous les équipements médicaux, appareils de respiration et concentrateurs d’oxygène, en sus de l’aménagement d’un pavillon pour le personnel médical.