Les vidéos sur la situation de l’hôpital de Biskra se succèdent et les images qui nous proviennent de ces lieux sont choquantes. Un hôpital abandonné et déserté, des malades livrés à eux-mêmes sans soutien ni assistance.
Dernière vidéo, publiée hier matin vers 9H sur les réseaux sociaux. Rendant visite à une parente admise au service Covid-19, le diffuseur de la vidéo a été frappé par l’état lamentable de l’hôpital et les conditions de prise en charge des patients de Covid, inhumaines et dégradantes, lors d’un live montrant une structure quasi désertée. Les images frappantes montrent un homme âgé allongé à même le sol. Seuls quelques infirmiers volontaires se trouvaient sur les lieux. Espérons qu’une commission d’enquête sera diligentée rapidement pour faire la lumière sur cette situation. A rappeler que la situation épidémiologique dans la wilaya de Biskra a atteint un niveau alarmant après l’enregistrement de plus de 282 cas et des dizaines de morts. Hier seulement, plus de 35 nouveaux cas positifs ont été recensés à travers le territoire de la wilaya, selon le bilan officiel du ministère de la Santé. Pour les médecins sur le terrain, le nombre est beaucoup plus élevé et les morts se comptent par dizaines, notamment à Chott et El-Alia, selon des sources hospitalières.
En 10 heures seulement, la wilaya de Biskra a perdu 4 grands médecins, emportés par le virus. Il s’agit du Dr. Chebila Samir (spécialiste des maladies des os et des articulations), Dr. Houhou Mohamed (spécialiste en endocrinologie et président de l’Association des médecins privés), le professeur Belhamra Mohammed (Directeur du Centre de la recherche scientifique des régions sahariennes) ainsi que le Dr Khineche Messaoud. L’inquiétante recrudescence des cas positifs et de décès de coronavirus dans cette wilaya, qui est en passe de devenir un cluster de la Covid-19, a poussé les experts et les cadres de la wilaya à déclencher l’alarme après les 26 décès survenus vendredi à Sidi Okba, et plus de 12 patients ont succombé au virus ces derniers 24 heures au niveau d’El-Alia et Chott, selon des sources médicales.
Le ministre de la Santé est attendu demain à Biskra lors d’une tournée d’inspection qui le conduira également dans la wilaya d’El Oued. n