La cheffe de l’exécutif hongkongais Carrie Lam a fait état dimanche d’une situation «critique» dans la lutte contre le coronavirus, l’ex-colonie britannique ayant répertorié plus de 100 nouvelles contaminations en 24 heures, un record.

La région semi-autonome fut une des premières zones touchées par l’épidémie apparue dans le centre de la Chine. Mais elle a initialement enregistré de très bons résultats dans le combat contre le Covid-19, au point qu’elle avait presque mis fin en juin aux contaminations locales. Cependant, le nombre de cas est reparti à la hausse ces deux dernières semaines et les médecins ont du mal à identifier les chaînes de transmission du coronavirus dans le territoire très densément peuplé de 7,5 millions d’habitants. Mme Lam a annoncé dimanche que plus de 500 nouvelles contaminations avaient été enregistrées ces deux dernières semaines. Au total, 108 nouveaux cas ont été recensés dimanche, un record. Cela porte le total dans la ville à 1.886 cas, dont 12 décès. «Je crois que la situation est vraiment critique et rien ne permet de penser qu’elle soit en train d’être ramenée sous contrôle», a déclaré Mme Lam aux journalistes. Les autorités ont ordonné la semaine dernière de nouvelles mesures de distanciation sociale, parmi lesquelles la fermeture des salles de sport ou des discothèques, en imposant en outre le port du masque dans les transports en commun. Les restaurants ne peuvent servir qu’à emporter à partir de 18H00. Dimanche, Mme Lam a annoncé de nouvelles mesures, et notamment un projet de rendre obligatoire le port du masque dans les espaces intérieurs publics, ou encore l’obligation de travailler depuis la maison pour le personnel non essentiel de la fonction publique.

Etats-Unis : Plus de 60.000 nouveaux cas en 24h
Quelque 60.207 nouveaux cas de contamination au coronavirus ont été recensés aux Etats-Unis en l’espace de vingt-quatre heures, selon le comptage samedi à 20H30 (00H30 GMT dimanche) de l’université Johns Hopkins. Ces nouveaux cas portent à 3.698.209 le nombre total d’infections enregistrées aux Etats-Unis depuis le début de l’épidémie, apparue en décembre en Chine avant de se propager dans le reste du monde. Au cours des dernières 24 heures, 832 nouvelles décès ont également été recensés aux Etats-Unis, pour un total de 139.960 morts, selon l’université basée à Baltimore, dont les bilans font référence. De loin le pays le plus touché au monde en valeur absolue, les Etats-Unis connaissent depuis plusieurs semaines une flambée des infections qui s’est traduite par un nombre record de nouveaux cas de coronavirus pendant trois jours consécutifs cette semaine, dont 77.638 pour la seule journée de vendredi.

Australie: masque obligatoire à Melbourne
Le port du masque sera obligatoire à compter de jeudi prochain dans les lieux publics à Melbourne, ont annoncé dimanche les autorités locales à l’heure où la deuxième ville d’Australie tente de freiner la propagation du virus. L’Etat de Victoria (sud-est), dont Melbourne est la capitale, compte plus de 3.000 cas actifs de Covid-19, dont 363 nouvelles contaminations recensées au cours des dernières 24 heures, et ce en dépit du confinement en vigueur depuis 10 jours. Pour tenter d’endiguer la progression du virus apparu en Chine en décembre avant de se propager dans le reste du monde, le Premier ministre de l’Etat Daniel Andrews a annoncé que le port du masque deviendrait obligatoire dans les lieux publics – une première dans le pays. Cette mesure, qui entrera en vigueur dans la nuit de mercredi à jeudi, concernera au total plus de cinq millions de personnes à Melbourne et dans la localité voisine de Mitchell Shire, a-t-il précisé lors d’une conférence de presse. L’absence du port de masque sera passible d’une amende de 200 dollars australiens (122 euros), et les bandanas et écharpes seront autorisés le temps que l’Etat soit en mesure de répondre à la demande de masques, a ajouté Daniel Andrews. Depuis le début de l’épidémie, près de 12.000 cas de contamination au coronavirus et 122 décès ont été recensés en Australie sur les 25 millions d’habitants de l’île-continent.
(AFP)