La plateforme Heetch El Djazaïr, versée dans le transport en ligne via une application mobile, vient de lancer une action de solidarité au profit des familles dans le besoin au niveau de la capitale. Elle se propose d’acheminer les dons des citoyens jusqu’aux familles nécessiteuses pour éviter tout déplacement aux donneurs et ce, durant tout le mois de Ramadhan. «La plateforme, en association avec ses chauffeurs partenaires, le Croissant-Rouge algérien ainsi que le collectif Hopinelle, se mobilisent pour acheminer les dons alimentaires des familles donatrices aux plus démunis, gratuitement et en toute sécurité», indiquent les représentants de Heetch el Djazaïr. Pour chaque don remis de la part des citoyens aux associations, précisent-ils, Afia Algérie offre une bouteille d’huile de 2 litres. Les citoyens désirant acheminer les dons aux destinataires n’ont qu’à utiliser l’application de la plateforme et entrer le point de destination des colis à l’une des deux adresses suivantes : Pour un don au collectif Hopinelle introduire cette adresse, rue El-Hadj Aoukil, Kouba, pour un don au Croissant-Rouge introduire cette adresse, Diar Es Saada, El Madania. Les associations des consommateurs ne peuvent que se réjouir d’une telle initiative vu qu’elles appréhendent le contact direct entre donneurs et bénéficiaires durant ce mois de carême où les actions de solidarité sont multiples et qui coïncident avec la crise sanitaire. Les associations des consommateurs souhaitent, en fait, qu’en cette période de crise, les dons soient remis sous forme d’aides financières versées directement sur les comptes des bénéficiaires. «C’est pour éviter tout rapport direct avec les bénéficiaires. Les livreurs ou les bénévoles activant dans les associations sont appelés à se déplacer fréquemment. Ils sont, par conséquent, exposés aux risques du coronavirus. Il est conseillé aux familles qui bénéficient de couffins de Ramadhan de respecter la distanciation sociale avec les livreurs et ne pas toucher les dons à main nue jusqu’à leur désinfection à l’air libre ou bien à l’eau javellisée», recommandent les associations des consommateurs.