Le Haut-commissariat à l’amazighité (HCA) vient d’éditer un nouvel ouvrage intitulé «le Royaume des Massaessyles : Syphax et la rencontre de Siga, 206 av. J.-C.», a annoncé son secrétaire général, Si El Hachemi Assad.  Dans une déclaration à l’APS, il a souligné que cette nouvelle publication, étoffant la bibliothèque nationale, qui s’inscrit dans le cadre de l’édition commune entre le HCA et l’Entreprise nationale des arts graphiques (Enag), regroupe l’ensemble des travaux du colloque international sur «Le royaume des Massaessyles : Syphax et la rencontre de Siga, 206 av. J.-C.». Cette  publication de 520 pages vient concrétiser les engagements du HCA contenus dans les recommandations de cette rencontre internationale. Elle est disponible actuellement sur le réseau de distribution de l’Enag, a-t-il fait savoir. «Cette initiative traduit l’engagement du HCA de garantir toutes les conditions pour la réussite de la recherche dans le domaine de l’histoire ancienne, car cet axe nécessite différents outils et mécanismes pour une  lecture précise des événements historiques et des éclairages sur les repères de la personnalité algérienne à travers les âges », a relevé Si El Hachemi Assad   Pour rappel, le colloque avait été organisé à Aïn Témouchent du 22 au 24 septembre 2018 et avait connu une forte participation de spécialistes en histoire ancienne et dans le domaine de la préservation du patrimoine de plusieurs centres de recherches d’Algérie et d’autres pays dont la Grèce, la Tunisie et la France. La rencontre internationale «Le royaume des Massaessyles : Syphax et la rencontre de Siga, 206 av. J.-C.» avait mis en lumière  les aspects et circonstances de la fondation du royaume amazigh dans un modèle unique, indépendant de toute influence étrangère et a abordé quelques vérités historiques suivant une lecture algérienne objective, loin de toute démagogie et d’excès d’enthousiasme, a encore souligné le même responsable.  Par ailleurs,  il a affirmé que le HCA est un acteur important et efficace dans l’équation de préservation du patrimoine, à travers l’organisation de rencontres similaires sur d’autres personnalités historiques dont la rencontre internationale consacrée au roi « Massinissa » en septembre 2014 dans la ville d’El Khroub et celle à « Apulée » (Apolius) à Souk Ahras, au chef militaire Jugurta à Annaba et à Syphax à Aïn Témouchent.