Le président de la Haute instance indépendante de surveillance des élections (Hiise) Abdelwahab Derbal a entamé, hier, ses visites sur le terrain dans les différentes wilayas.
M. Derbal aura à s’enquérir des derniers préparatifs menés par les services concernés dans le cadre de l’élection présidentielle du 18 avril. Pour sa première semaine de sortie sur le terrain, il était hier à Laghouat et Djelfa, aujourd’hui à Tissemssilt et demain à Aïn Defla. Cette opération permettra au même responsable d’avoir des rencontres avec les membres locaux de la Hiise en vue « de s’enquérir du déroulement et des activités des permanences des wilayas et donner les orientations nécessaires », précise un communiqué de cette instance. Ces visites s’inscrivent dans le cadre des attributions de la Hiise prévues par l’article 194 de la Constitution et clarifiées par la loi organique 16-11 relative à la Hiise. Pour rappel, il y a une dizaine de jours, Abdelwahab Derbal avait de nouveau mis en évidence la nécessité d’œuvrer à combler les vides juridiques constatés lors des précédentes échéances électorales, notamment les élections législatives et locales organisées en 2017. Estimant que les élections «ont de tout temps créé des polémiques et des différends qui peuvent déboucher parfois sur des confrontations, au vu notamment de leur importance dans l’accession au pouvoir et la gestion des affaires publiques », le chef de la Hiise a qualifié de nécessaire « une révision permanente et continue pour garantir davantage de crédibilité et de régularité».