Des démarches sont menées par le Haut-commissariat à l’amazighité (HCA) afin de tenir des assises sur l’enseignement de la langue amazighe, a révélé mardi à Batna son secrétaire général Si El Hachemi Assad. Au troisième et dernier jour de sa visite dans la wilaya de Batna, M. Assad a indiqué que le HCA a fait part de cette proposition au ministère de l’Education nationale, son partenaire dans cette opération, ajoutant que leur tenue aura lieu dans une des wilayas du pays après avoir fixé la date, la durée et le contenu. Cette initiative associera tous les acteurs concernés par le dossier de l’enseignement de la langue amazighe, notamment les cadres du secteur de l’éducation au niveau central et local et les cadres du HCA. Au cours d’une rencontre de concertation, tenue à l’audit1orium de la faculté des sciences islamiques de l’université Batna-1 avec les enseignants et les inspecteurs de la langue amazighe, le même responsable a relevé que «l’Etat a mobilisé tous les moyens nécessaires pour la réussite de l’enseignement de la langue amazighe, notamment l’ouverture de postes budgétaires pour les enseignants de cette langue, dont le nombre est passé de 233 au début de l’opération, à 3.250 courant 2022». Le secrétaire général du Haut-commissariat à l’amazighité a ajouté que «26 ans après le lancement de cette expérience, on ne parle plus de l’intégration de la langue amazighe à l’école, mais de la consolidation de sa place dans les établissements scolaires, ce qui relève des missions fondamentales du HCA», a ajouté M. Si El Hachemi Assad. Il a évoqué également les efforts déployés en coordination avec tous les partenaires, notamment le secteur de l’éducation nationale et celui de l’enseignement supérieur pour la promotion de la langue amazighe et de son enseignement avec ses variantes linguistiques à travers le pays, soulignant que la finalité recherchée reste sa généralisation à l’ensemble des établissements scolaires des 58 wilayas. Le responsable du HCA a salué, par ailleurs, le «bond qualitatif» réalisé par le secteur de l’éducation nationale à Batna en matière d’enseignement de la langue amazighe, étendue à 40 communes sur les 61 que compte la wilaya, assurant aux encadreurs l’accompagnement du HCA en étroite coordination avec le ministère de l’Education nationale. Si El Hachemi Assad a écouté, à l’occasion, les préoccupations des enseignants et des inspecteurs de la langue amazighe, dont la prise en charge de la carrière professionnelle, la formation et la fourniture des manuels pédagogiques. La visite de trois jours du responsable du HCA dans la wilaya de Batna a comporté notamment l’actualisation de la convention de coopération avec l’université Batna-1, une rencontre avec les enseignants et étudiants du département de langue et culture amazighes, avec le personnel concerné par la langue amazighe des divers paliers, avant de la clôturer par une rencontre avec les représentants des médias et la radio de Batna.