Le centre de tri sélectif en cours d’installation au Centre d’enfouissement technique (CET) de Hassi Bounif (Oran Est) sera mis en service en mars prochain, a indiqué à l’APS le directeur local de l’environnement.

Il s’agit d’un centre répondant aux normes internationales avec une capacité de traitement de 100 tonnes de déchets secs par jour, a précisé Mohamed Mekakia. La réalisation de cette installation a nécessité une enveloppe de 200 millions de DA. Il est équipé de chaînes automatiques composées de séparateurs magnétiques et de trommels qui différencient les déchets en fonction de leur dimension. Une expérience-pilote de tri sélectif au CET de Hassi Bounif, lancée en 2015, a permis de former une équipe composée d’une douzaine de personnes, a précisé M. Mekakia, ajoutant que ce nouveau centre nécessitera le recrutement d’autres employés qui seront encadrés par ceux du centre pilote. 

La capacité de l’ancien centre, installé dans un hangar sur une superficie de 500 m2, doté de deux chaînes de tri semi-manuel, ne dépassait pas les 5 tonnes par jour, a-t-on ajouté. Ce mini-centre a permis, durant plus de deux ans, de trier les déchets secs provenant des deux zones urbaines, Akid Lotfi et cité Aadl pépinière, qui ont bénéficié d’une opération pilote de tri-sélectif des déchets ménagers, lancée par la direction de l’environnement en collaboration avec l’ONG écologique «R20 Med».
Les équipements du nouveau centre ont été réceptionnés alors que l’installation de la plateforme au CET a déjà été lancée, a indiqué le même responsable.