L’entraîneur de la sélection algérienne de handball des moins de 21 ans (U21), Djalel-Eddine Herous, a assuré que son équipe «sera prête» pour disputer le Championnat d’Afrique des nations de la catégorie, prévu du 7 au 14 septembre à Marrakech (Maroc).

«Après le début tardif de la préparation, nous avons axé notre programme lors de ce premier regroupement sur l’aspect physique en augmentant le volume de travail et les joueurs ont bien réagi à cette charge d’entraînement», a déclaré Herous  en marge du stage qui rend fin aujourd’hui au Centre de regroupement et de préparation des jeunes talents à Souïdania (Alger).

«L’équipe est composée majoritairement de joueurs de la sélection U19 qui avait participé au Championnat d’Afrique et au Mondial de la catégorie, en plus de quelques éléments qui se sont distingués dans le championnat national. Nous avons un groupe de joueurs talentueux et je suis confiant qu’ils peuvent faire un bon parcours au Maroc, malgré le début tardif de la préparation», a ajouté le sélectionneur national, récemment nommé à la tête des U21. Cinq matchs amicaux au programme

Pour la suite de la préparation, Herous a indiqué que l’équipe entamera un deuxième stage après la fête de l’Aïd Al-Adha. «Le deuxième regroupement sera axé sur les aspects technico-tactiques avec cinq matchs amicaux au programme», a-t-il fait savoir. Au Championnat d’Afrique, le Sept algérien évoluera dans la poule A en compagnie de la Tunisie, de l’Angola, de la Zambie et du vainqueur de l’IHF Trophy 2018, alors que la poule B est composée de l’Egypte, du Maroc (pays organisateur), de la RD Congo, de la Guinée et de la Sierra Leone. La participation de la sélection nationale U21 à ce rendez-vous continental a été décidée à la dernière minute suite à l’intervention du ministère de la Jeunesse et des Sports.

La Fédération algérienne de la discipline (FAHB), présidée par Habib Labane, avait, dans un premier temps, annulé la participation des U21 à cause de problèmes financiers.