Hamid Melzi, l’ex-directeur général de l’Etablissement public « Sahel », a été placé sous mandat de dépôt mardi par le juge d’instruction du tribunal de Sidi M’hamed (Alger), indique l’APS, en citant son avocat Me Brahimi Miloud. Plusieurs griefs sont retenus, conformément à l’article 65 du code pénal, contre l’accusé dont « la collecte d’informations, de nature à porter atteinte à l’économie et à la défense nationales, au profit d’une puissance étrangère » et « détentions de munitions », selon la même source. Hamid Melzi a été démis il y a quelques jours de ses fonctions de DG du l’établissement Sahel et de son poste de PDG de la Société d’investissements hôteliers (SIH)