Le cinquième recueil de poésie de Hamid Larbi, « Les reflets du verbe », vient d’être édité. Un recueil illustré par des calligraphies en arabe de l’artiste Hassan Majdi. Les poèmes sont présentés tel « un parchemin légué par les premières pulsations de l’humanité primale« .

Journaliste et poète, né à Alger, Hamid Larbi vit et travaille à Montpellier (France). Auteur d’essais et de recueils de poésie traduits en espagnol, anglais, en ukrainien, en italien et en russe et en berbère. En 1995, à Milan (Italie), il reçoit le prix en journalisme du Cercle de la presse de Milan pour « Giornalistà estera ». En janvier 2018, en France, il lui a été décerné le prix du Concours International de poésie, «L’Amour de la liberté », de l’Académie Européenne des Sciences des Arts et des Lettres (l’AESAL) accompagné de la Médaille commémorative Taras Chevchenko et a été élu membre de cette Académie