*Le premier contingent de pèlerins des wilayas du sud, en provenance des Lieux Saints, est arrivé jeudi soir à Ouargla. Il était environ 19h07, heure locale, lorsque l’Airbus A330 de Saudi Arabian Airlines, en provenance de l’aéroport de Djeddah (Arabie Saoudite), a atterri à l’aéroport Aïn El-Beïda de Ouargla, avec à son bord 291 pèlerins.

Les hadjis ont été accueillis avec des roses et le wali de Ouargla ainsi que par les autorités locales. A l’extérieur, une ambiance particulière régnait sur les routes de la ville, envahies par les klaxons et les cortèges de voitures, couvertes du drapeau national qui sillonnent les rues. A l’aéroport, toutes les dispositions nécessaires ont été prises pour assurer une bonne prise en charge aux hadjis à leur arrivée, en termes d’accueil, de finalisation des procédures douanières et surtout la rapidité du contrôle médical qui est effectué par un staff médical spécialisé, doté de tous les équipements nécessaires et installé à l’aéroport. La Protection civile et le Croissant-Rouge algérien ont également été mobilisés pour cette opération. Les hadjis ont exprimé à cette occasion leur « entière satisfaction» quant aux efforts déployés par les pouvoirs publics pour assurer une meilleure prise en charge pendant leur séjour aux Lieux Saints de l’islam.
A rappeler qu’onze autres vols sont programmés pour le transport des 2 990 pèlerins des wilayas du sud (Ouargla, Ghardaïa, El-Oued, Illizi, Djanet et Tamanrasset) en provenance de Djeddah et de Médine (Arabie saoudite). Ces vols, dont six seront assurés par la compagnie Air Algérie et les autres par la compagnie saoudienne Saudi Airlines, se poursuivront jusqu’au 13 septembre prochain.
Des Boeing 767 et 737 à travers trois vols intérieurs de ramassage sont également programmés et assureront le transport des pèlerins de l’aéroport de Ouargla vers Adrar, Illizi et Tamanrasset.