Le ministre saoudien du Hadj et de la Omra, Tawfik Ben Fawzan Al-Rabiah a déclaré, mercredi à Alger, que toutes les facilités seront accordées aux hadjis algériens, précisant que le quota des pèlerins algériens avait été porté à 41.300 hadjis au titre de la saison du Hadj 2023.

Dans une déclaration au sortir de l’audience que lui a accordée le Président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune, M. Tawfik Ben Fawzan Al-Rabiah a souligné que le Royaume d’Arabie Saoudite “souhaite la bienvenue aux pèlerins algériens, d’autant que les restrictions sur le nombre et l’âge des pèlerins ont été levées”.

“Il a été convenu d’accorder, à l’Algérie, un quota de 41.300 hadijs, auxquels toutes les facilités seront accordées”, a-t-il précisé. M. Tawfik Ben Fawzan Al-Rabiah a souligné que sa rencontre avec le Président Tebboune “témoigne de la profondeur des relations entre l’Algérie et le Royaume d’Arabie saoudite”, faisant part de “la haute considération” que vouent le Serviteur des deux Lieux saints de l’Islam et le Prince héritier à l’Algérie.

Précisant que sa visite est la première qu’effectue un ministre saoudien du Hadj et de la Omra en Algérie, M. Tawfik Ben Fawzan Al-Rabiah a mis l’accent sur “la profondeur” et “la force” des relations bilatérales qui lient les deux pays, et qui reflètent des liens “fraternels et pérennes à travers les siècles”, soulignant que son pays appuie “tout ce qui est à même de consolider les relations entre les deux peuples et les deux pays”.

L’audience s’est déroulée en présence du directeur de Cabinet à la présidence de la République, M. Abdelaziz Khellaf et du ministre des Affaires religieuses et des Wakfs, M. Youcef Belmahdi.