Le chargé d’information et de communication de la Mission algérienne du hadj saison 2022/1443, Kamel Belassel, a indiqué, mardi, que le premier vol de retour des pèlerins algériens des Lieux saints est prévu le 15 juillet.

Le premier vol de retour des pèlerins algériens des Lieux saints après avoir accompli le rite du Hadj, est prévu vendredi en provenance de l’aéroport de Djeddah vers l’aéroport international d’Alger “Houari Boumediene”, a fait savoir M. Belassel dans une déclaration à l’APS. Le nombre de vols retour est le même au départ des aéroports d’Alger, d’Oran, de Constantine et de Ouargla, a-t-il précisé, soulignant que le changement de la date du premier vol de retour, prévu initialement le 16 juillet, était “normal” et lié au trafic aérien entre l’Arabie Saoudite et l’Algérie.

Concernant le déroulement de la saison du Hadj 2022/1443, M. Belassel a affirmé qu’elle “s’est déroulée dans de bonnes conditions, et qu’aucun cas de décès, de disparition ou de maladie n’a été enregistré parmi nos pèlerins”.

“Toutes les conditions d’hébergement étaient réunies pour accueillir les hadjis aussi bien à Médine qu’à la Mecque et dans les camps de Arafat avant leur affluence vers Mouzdalifa et Mina et lors de la lapidation de Satan (radjm), et au retour de certains groupes, mardi, à la Mecque”.

Pour rappel, le nombre de hadjis algériens pour cette saison s’élève à 18.697 pèlerins, soit 45% du quota dont elle bénéficiait durant les dernières années avant qu’il ne soit réduit par les autorités saoudiennes, pour tous les pays, en raison de la pandémie Covid-19.

Le premier groupe de pèlerins algériens avait quitté l’aéroport international Houari Boumediene d’Alger en direction des Lieux saints de l’Islam le 15 juin dernier et les derniers vols de retour sont prévus début août, avait annoncé auparavant le directeur général de l’Office national du pèlerinage et de la Omra (ONPO), Ahmed Slimani.